Le Fonds mondial au Togo
Les actions du Fonds au Togo
Fonds reçus/dépensés
Comment postuler
Nos partenaires
Salle de Presse
Liens utiles

Documents disponibles

Organigramme de l'unite de gestion du projet Fonds mondial au Togo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le PNUD Togo, bénéficiaire principal du Fonds Mondial au Togo

Vue synoptique du projet d'intensification de la lutte contre le VIH/SIDA AU Togo

Organigramme de l'unite de gestion du projet Fonds mondial au Togo

Le Togo a bénéficié du Fonds Mondial de lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme (FMLSTP), un don de quatorze millions cent quatre vingt cinq mille six cent trente huit (14 185 638) dollars des Etats Unis d'Amérique, sur deux ans pour le financement d'un programme intitulé Proposition du Togo pour "l'Intensification de la lutte contre le VIH/Sida au Togo " soumis par le Comité de Coordination du Secteur de la Santé (CCSS), CCM du Togo.


Dans le cadre de ce projet, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a été nommé Bénéficiaire Principal (BP), chargé de la gestion programmatique et financière ainsi que du suivi-évaluation des activités à mettre en œuvre par les Bénéficiaires Secondaires (BS). La responsabilité programmatique et financière du BP comprend l'obligation de faire des rapports trimestriels et annuels fiables au Fonds Mondial, rapports qui donneront le compte rendu financier de l'utilisation des fonds reçus, le niveau d'avancement du programme ainsi que les résultats atteints au regard du plan d'action.


Pour mener à bien les activités, le Bénéficiaire Principal signe des contrats de service avec des Sous bénéficiaires que sont le Conseil National de Lutte contre le SIDA et les IST (CNLS/IST), le Programme National de Lutte contre le VIH/SIDA et les MST (PNLS/MST) d'une part et les Comités Régionaux de Lutte contre le SIDA (S/CRLS) d'autres part. Les CRLS sont en réalité des démembrements du CNLS que le PNUD a rendu opérationnel dans le cadre de la mise en œuvre du projet par un renforcement de leur capacité technique et fonctionnelle. Ce schéma permet d'avoir un bénéficiaire secondaire dans chacune des six régions sanitaires du pays et deux au niveau national. Ces bénéficiaires secondaires sous contracte à leur tour avec des Sous sous bénéficiaires.


Ainsi le Fonds mondial a apporté une innovation de taille à travers la décentralisation de la mise en œuvre en activant les Secrétariats des CRLS. Par ce biais, l'identification des préoccupations et des besoins est faite au niveau local à travers les acteurs locaux (Services déconcentrés, Communautés à la base, Associations, ONG, leaders locaux). Au niveau de la mise en œuvre, ce système permet un gain considérable de temps en rapprochant les acteurs de mise en oeuvre des bénéficiaires. Par ailleurs, les activités de sensibilisation, communication et de plaidoyer sont plus conformes aux coutumes et réalités locales et partant plus efficaces. Voici succinctement le schéma de mise en œuvre en vigueur

 

 

 

HIV/AIDS
VIH/SIDA
Tuberculosis
TUBERCULOSE
Malaria
PALUDISME